Actualités arrow Archives arrow Année de l'architecture 2012
Année de l'architecture 2012 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Image Active

Le samedi 15 décembre 2012, à 11h

entrée libre

À Villeneuve-lez-Avignon, 30 (La Chartreuse, Centre National des Écritures du Spectacle)

Dans le cadre de la Journée de clôture de l’ANNEE DE L'ARCHITECTURE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON 

Présentation de la création CELLS FOR FREEDOM n°1, réalisée par des architectes, ingénieurs et artistes du Musée Vivant du Roman d’Aventures, d'experimonde.fr, d'experimonde.aut, de l'Université des Arts Appliqués de Vienne - Autriche (Angewandte), de l’Université Technique de Vienne - Autriche (Technische Universität Wien), accueillis en résidence à La Chartreuse.

À l’occasion de la première année de l’architecture en Languedoc-Roussillon sur le thème de « architecture et modes de vie », la Direction régionale des affaires culturelles (CRMH), l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier (ENSAM), l’Ordre régional des architectes de Montpellier, la Maison de l’architecture à Montpellier, ont choisi La Chartreuse pour organiser la fête de clôture de la manifestation le 15 décembre 2012 : une journée aux multiples propositions mais particulièrement destinées à la sensibilisation des jeunes publics sur nos lieux de vie contemporains.

Programme complet

 

CELLS FOR FREEDOM N°1

 

Workshop (atelier) architectural visant à imaginer « une cellule d’isolation connectée au monde», prenant la forme à La Chartreuse d’une résidence-rencontre du 15 novembre au 14 décembre 2012.

 

Restitution le 15 décembre 2012 à partir de 11h dans le cadre de « L’Architecture en fête », avec la participation de Claire Engel / Comédienne / Compagnie Chagall sans M.

 

Frédéric Feu, metteur en scène de spectacles scientifiques et pilote du projet (Musée Vivant), a confié le cahier des charges techniques à l'ingénieur et enseignant Michael Schultes, connu pour ses travaux pour nombre d'artistes contemporains de réputation internationale (Jeff Koons, Klaus Pinter, Dorothee Golz, Norbert Brunner, Katrin Plavcak...).

 

Trois jeunes architectes et ingénieurs de différents pays - Caroline Lotz (Allemagne), Juan José Ramirez Zamora (Mexique) et Erkin Bayirli (Autriche) – y participent, recevant une bourse "ODYSSEE" (délivrée par les ACRR, réseau des Centres Culturels de Rencontre).

 

Ils sont amenés à rencontrer dans le cadre de la résidence :

-           Gerhard Scheller / A+P Architectes Associés

-           Nicolas Clavel / Ozapp

-           Barbara Imhof / Architecte pour l'aérospatiale

-           François de Banes Gardonne / Directeur de La Chartreuse

-           Isabella FARKASH / Experimonde.aut

-           Nicolas Merle / Blackbirds

-           Roswitta Schuller / Plasticienne vidéaste

-           Markus Hanakam / Plasticien vidéaste

-           Dominique Feu / CIST

-           Bruno Gallix / Chef décorateur

 

Autres intervenants :

Jean-Thierry Tchoumou et l’équipe de Laoviland Experience

Jean-Jacques Gonin / Photographe

Véronique Arbore / Musée Vivant

 

Associé au projet, le Centre de l’Imaginaire Scientifique et Technique du Coeur d'Hérault (www.imaginairescientifique.fr), a conçu un jeu pour petits et grands sur ces habitats éphémères et itinérants, du chariot de l'ouest américain à l'igloo, de la hutte néolithique à la « tente Quechua », qui permettra une jolie promenade à travers la Chartreuse afin de découvrir dans les anciens passe-plats des moines.

 

Partenaires :

Serge Ferrari (matériaux composites souples)

Dyson

Union Européenne (Feder / SGAR – Préfecture de Région Languedoc-Roussillon)

DRAC Languedoc-Roussillon 

Région Languedoc-Roussillon

 

Remerciements :

Laoviland Experience

Communauté de communes Vallée de l’Hérault

SYDEL - Pays Cœur d'Hérault

Ozapp 

Les habitats construits permettront également une réflexion sur le nouveau projet de culture numérique « Mobilis in Mobile » porté par la Musée Vivant et soutenu par les fonds FEDER (Union Européenne), qui prévoit de réaliser à partir de mars 2013 de nombreuses connexions interculturelles entre publics et lieux du savoir. Un projet dont on reparlera bientôt dans tout le Languedoc-Roussillon où se joueront ces expérimentations.